Des histoires inspirantes
de gens comme vous...

Comment les enseignements traditionnels ont aidé une femme à changer sa vie

Alison Sappier est une mère monoparentale de six enfants. Son foyer abrite deux générations, soit ses enfants et ses petits-enfants. Auparavant, la vie d’Alison était très stressante et elle éprouvait des difficultés à prendre soin d’elle-même. Cependant, comme elle voulait montrer l’exemple à ses enfants, elle a décidé de trouver un moyen d’apporter des changements positifs dans sa vie et de modifier le cours de son histoire. En plus de mieux manger et de faire de l’exercice, Alison a choisi d’essayer le reiki, une technique thérapeutique naturelle où le praticien canalise l’énergie avec ses mains. Ça l’a beaucoup aidée, et elle a trouvé de nombreux bienfaits à cette thérapie, au point de devenir un maître reiki. Au fil du temps, elle s’est intéressée de plus en plus au lien entre le mieux-être émotionnel et la santé générale.

Elle s’est rendu compte qu’elle se sentait déconnectée de sa culture autochtone. Elle a donc décidé d’en apprendre plus sur les enseignements traditionnels. Les sept enseignements sacrés — l’amour, le respect, le courage, l’humilité, l’honnêteté, la sagesse et la vérité — sont devenus très importants pour Alison. Elle se fiait à ces enseignements pour s’orienter et avoir la force de surmonter les défis. En tant que mère monoparentale, un défi n’attendait pas l’autre! Toutefois, lorsqu’elle a appris à se servir de ces différents enseignements, Alison s’est aperçue que son estime de soi s’était améliorée et qu’elle prenait mieux soin d’elle-même en effectuant de petits changements, comme en remplaçant les produits alimentaires transformés par des aliments frais et en buvant de la tisane au lieu de boissons sucrées.

Aujourd’hui, elle tient à transmettre les connaissances qu’elle a acquises à ses enfants ainsi qu’à sa mère et à sa grand-mère, qui n’avaient jamais ressenti le désir d’apprendre, par exemple, l’utilisation de pierres pour la méditation ou de thés à des fins de guérison. Bien que ce type de sagesse soit traditionnellement transmis de mère en fille, Alison se réjouit du retour des enseignements culturels dans sa famille. Elle partage aussi ces enseignements à ceux qui s’y intéressent au centre de réadaptation local où elle travaille, au sein de la Première nation de Tobique.

Alison reconnaît qu’elle a dû faire face à une certaine résistance quand elle a commencé à mettre en œuvre ces changements. Cela n’a toutefois fait que renforcer sa résilience à long terme, et ses efforts ont porté leurs fruits! Elle affirme qu’elle se sent plus confiante et arrive à mieux s’accepter, qu’elle mange sainement et fait de l’activité physique, en plus de mieux gérer le stress. Néanmoins, sa plus grande réalisation consiste à transmettre sa culture, ses connaissances et ses bonnes habitudes aux personnes les plus importantes dans sa vie : ses enfants.


Vous vous sentez inspiré?

C’est le temps de passer à la prochaine étape! Découvrez les ressources qui vous permettront de créer votre histoire de mieux-être ici!

Histoires connexes

X
X