L’histoire de la Ville de Moncton

À tout moment dans la ville de Moncton, vous apercevrez des aînés qui prennent part activement à la vie communautaire. Que ce soit en prenant la posture du triangle durant une séance de yoga au parc, en faisant du bénévolat lors d’un évènement public ou en transmettant leur sagesse au sein de comités de planification, les aînés participent activement et sont respectés pour leur précieuse contribution. Non seulement sont-ils actifs dans la communauté, mais ils contribuent directement à l’épanouissement de la ville.

Le Comité consultatif des aînés de la Ville de Moncton a été un élément essentiel à ce succès. Moncton a adopté une méthode reconnue dans le monde. Leur travail sur la mise en place d’initiatives favorables aux aînés n’a pas seulement servi les personnes âgées, mais a aussi profité à l’ensemble de la collectivité. Par exemple, la collaboration entre le Comité et le service Parcs et Loisirs a fait en sorte que les parcs et les espaces publics disposent de plus de bancs pour donner un temps de repos aux aînés, aux sportifs débutants et aux jeunes familles. Les entreprises certifiées comme « amies des aînés » offrent des aires de stationnement désignées et des barres d’appui pour les aînés et les personnes handicapées; en outre, le personnel a reçu une formation sur la manière de servir la clientèle ayant une déficience visuelle ou auditive. Certains magasins ont élargi leurs allées et ont installé des portes automatiques qui bénéficient autant aux aînés qu’aux familles avec des poussettes.

« Nous avons été vraiment privilégiés, » déclare Flora Dell, membre de longue date du Comité consultatif des aînés. « La Ville de Moncton a été sympathique à notre cause et nous a beaucoup aidés. Des services municipaux tels que Sécurité publique, Parcs et Loisirs ainsi qu’Ingénierie et Services environnementaux nous rencontrent régulièrement pour examiner des sujets comme le déneigement, le nivellement des trottoirs, le nombre de bancs et les aires de repos afin que les aînés puissent sentir qu’ils ont la possibilité d’être actifs en toute sécurité dans leur communauté, tout au long de l’année. »

Un autre partenariat avec Downtown Moncton Centre-ville Inc. a généré la création de 48 entreprises certifiées « amies des aînés ». Ces entreprises offrent dorénavant de la formation à leurs employés sur la manière de servir la clientèle qui a une déficience visuelle ou auditive, s’assurent de garder les allées libres de matériel d’emballage, impriment des enseignes plus larges pour indiquer les prix et l’information sur les produits, en plus d’avoir réservé des espaces de stationnement désignés pour aînés près des portes avant. Les entreprises certifiées « amies des aînés » reçoivent une affiche à placer bien en vue dans leurs vitrines, qui est devenue un symbole connu et reconnu pour les citoyens de la ville

Les résultats sont tangibles. « Les gens agissent et veulent en faire davantage », raconte Flora. « Si votre communauté crée un milieu où les rues et les trottoirs sont sécuritaires et que vous savez qu’à mi-course vers le magasin vous pourrez vous reposer sur un banc, le milieu est d’autant plus accueillant aussi bien pour les aînés que les jeunes familles, les personnes handicapées, les sportifs débutants et toute personne qui aimerait en tirer avantage. »

Outre la vie sécuritaire et active qu’ils mènent, les aînés se sentent appréciés pour ce qu’ils ont à offrir à la communauté, comme leur énergie, leurs connaissances et leur expérience. Ils sont pris en compte et inclus dans les décisions. « Nous l’affirmons : vous faites partie de notre communauté. Nous voulons que vous participiez. Nous voulons que vous communiquiez. Et je crois que c’est ce qui se passe présentement, » affirme Flora.

Le Comité consultatif des aînés de la Ville de Moncton en action.

Le Comité consultatif des aînés de la Ville de Moncton en action.

On voit maintenant des aînés prendre part à des groupes de travail tels que le comité sur l’amélioration de la démocratie et le comité consultatif sur la sécurité publique, ou bien donner un coup de mains lors d’une activité du Comité consultatif des jeunes. De plus, les aînés font partie du bassin le plus important de bénévoles; ils aident au déroulement sans embûches d’événements communautaires importants.

L’élément déclencheur ayant mené à la mise sur pied du Comité consultatif des aînés, en 2004, a été de bien comprendre qu’une communauté amie des aînés serait bénéfique autant pour les aînés que pour l’ensemble de la communauté

« Lorsque le Comité consultatif des aînés a été créé par le maire, plusieurs aînés ont décrit les éléments qu’ils aimeraient nous voir réaliser et nous leur avons tendu la main de diverses façons pour les aider à s’exprimer, » déclare Flora. Les membres du Comité ont été choisis par le maire pour représenter un groupe d’intérêts de la population de Moncton.

Afin de mieux saisir les besoins des aînés dans la communauté, le Comité a produit une étude de recherche en partenariat avec l’Université de Moncton. Les données recueillies au cours de cette étude ont généré la création du plan d’action quinquennal que le Comité a présenté au conseil municipal. Une fois le plan d’action approuvé, le Comité s’est immédiatement mis au travail.

Que ce soit en s’assurant du respect des besoins des individus vulnérables, en travaillant à ce que le nouvel édifice du centre-ville ait des sièges adaptés pour les aînés, ou encore en tenant des symposiums sur le vieillissement en santé, le Comité a travaillé fort pour assurer la sécurité, la santé et l’inclusion communautaire des aînés. Leurs efforts ont porté fruit puisqu’en 2015, la Ville de Moncton a été acceptée dans le réseau mondial des communautés amies des aînés de l’Organisation mondiale de la santé! Et malgré le défi que peut représenter plusieurs partenariats et collaborations, le chemin parcouru a été relativement sans embûches.

L'accessibilité s'est améliorée pour les aînés un peu partout à travers la ville.

L’accessibilité s’est améliorée pour les aînés un peu partout à travers la ville.

« Il y a eu tellement de collaboration entre les aînés et les différents organismes, tels le Centre communautaire Moncton Lions et le Centre communautaire Crossman sans oublier les services municipaux, comme la sécurité publique, les travaux publics, les loisirs et le transport, que nous avons pu réaliser tellement de choses ces dernières années, » raconte Flora. « C’est très stimulant. Nous sentons vraiment appuyés, et ça a contribué au bien-être de toute notre population. »

En dépit de tous ses succès, le Comité sait qu’il reste du travail à faire et est motivé en ce sens. Il constate à quel point son travail ne se contente pas de révéler les points forts des aînés, mais aussi de créer un milieu plus sain et plus inclusif qui favorise le mieux-être de tous!